Réflexions des Parents d'Elèves

Ce forum se veut un lieu d'échange de formation et d'information entre tous ceux qui se sentent concernés par le devenir de l'élève.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  Aller sur le site de la FCPE nationaleAller sur le site de la FCPE nationale  
FCPE VOSGES - 4 QUAI DES BONS ENFANTS - 88000 EPINAL - TEL 03.29.82.43.91 - VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE INTERNET / http://88.fcpe-asso.fr/ -
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nombre de visiteurs :
Horloge
Navigation
 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Stats
Partenaires
forum gratuit Annuaire des forums
Tchat Blablaland
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 72 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cjdr

Nos membres ont posté un total de 1614 messages dans 918 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Jeu 24 Fév 2011 - 19:51

Partagez | 
 

 Apprentissage de la lecture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FCPE Vosges

avatar

Nombre de messages : 1642
Localisation : VOSGES
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Apprentissage de la lecture   Lun 6 Mar 2006 - 15:58

Ci-dessous la position commune de la FCPE, du SGEN, du SE-UNSA et du SNUIpp sur le projet de modification des programmes concernant l'apprentissage de la lecture. Cette déclaration a été lue en ouverture de la commission spécialisée école avant que les organisations ne quittent la séance pour marquer leur désaccord avec le texte étudié.

Faride Hamana

Secrétaire Général de la FCPE

Commission spécialisée Ecoles – 6 mars 2006


Déclaration commune


Les organisations FCPE, SGEN-CFDT, SE-UNSA, SNUIPP-FSU refusent de s’inscrire dans le simulacre de concertation sur le projet de modification des programmes de l’école primaire qui sera soumis à l’avis du prochain CSE. Elles refusent par conséquent de participer aux travaux de cette commission et quitteront la séance après avoir lu cette déclaration.

Contrairement à la démarche qui avait prévalu pour l’élaboration des programmes de 2002, le ministre n’a engagé aucune réflexion approfondie avant d’élaborer le projet d’arrêté qui se rapporte à l’apprentissage de la lecture. Sur ce sujet, pourtant crucial pour l’avenir de tous les jeunes, aucune expertise sérieuse n’a été conduite. Les praticiens, formateurs, chercheurs, corps d’inspection et parents d’élèves n’ont été associés d’aucune façon.

Aucune évaluation des pratiques des enseignants sur le terrain n’a été engagée. Au contraire, les résultats des recherches pouvant apparaître contradictoires avec l’opinion du ministre ont été ignorés ou même discrédités.

Ce projet de modification des programmes s’inscrit pour nous dans une démarche beaucoup plus idéologique que pragmatique.

Il minore le fait que la lecture est une activité complexe et il gomme dans les programmes toute information relative à la diversité des approches dans les écoles et au sein de chaque manuel. Il ouvre ainsi la voie à la préconisation d’un type unique de manuel.

Il ignore que les enfants ont des manières différentes d’entrer dans la lecture et supprime d’un trait de plume tous les acquis professionnels engrangés dans le domaine de l’apprentissage de la lecture par les maîtres avec l’aide des chercheurs depuis quarante ans.

Le déchiffrage comme seule base d’apprentissage de la lecture a été mis en cause à la fin des années 60 parce qu’il ne garantissait pas la compréhension. C’est pour cette raison que les enseignants ont multiplié leurs efforts, se sont mobilisés, pour transformer leurs pratiques afin d’améliorer les performances des élèves. Il s’agit donc aujourd’hui, avec ce projet de texte, d’un considérable retour en arrière.

Enfin ce projet, en stipulant que tous les élèves doivent avoir acquis à la fin du cours préparatoire « les techniques du déchiffrage et les automatismes qui permettent la lecture autonome et l’accès au sens » ignore totalement le fonctionnement en cycles. Il discrédite tous les enseignants qui organisent leur progression en fonction de la diversité des élèves et de leurs rythmes d’acquisition sur l’ensemble du cycle 2 en continuité avec l’école maternelle.

Les organisations s’adressent au ministre pour lui demander d’organiser une évaluation scientifique du travail effectué dans les classes concernant l’apprentissage de la lecture afin d’appréhender leur efficacité respective. Dans l’attente des résultats de cette évaluation, elles lui demandent de surseoir à toute modification des programmes.


Revenir en haut Aller en bas
http://fcpe88.forumactif.com
FCPE Vosges

avatar

Nombre de messages : 1642
Localisation : VOSGES
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Re: Apprentissage de la lecture   Mer 18 Oct 2006 - 13:48

Paris, le 17 octobre 2006



COMMUNIQUE DE PRESSE




Lecture : la polémique dérape !

Un groupe de pression fait paraître des encarts publicitaires dans la presse régionale incitant les parents des élèves de CP à dénoncer anonymement tout enseignant qui n'utiliserait pas exclusivement la « méthode syllabique ».

Dénonciation anonyme : bravo ! Bel exemple à donner à ses enfants lorsque l'on se veut éducateur et responsable...

Les parents d'élèves ne doivent pas être instrumentalisés à des fins politiques et idéologiques. Plutôt que d'instaurer un climat de suspicion entre parents et enseignants, la FCPE préfère les inciter à se rencontrer pour échanger, voire dédramatiser. Le souci des parents est de comprendre la méthode avec laquelle leur enfant apprend à lire.

Faut-il rappeler une énième fois que les programmes de l'Ecole primaire, modifiés par arrêté en mars 2006, n'imposent pas l'emploi de ladite méthode ?

Faut-il rappeler que cette même méthode, héritée du passé, est très loin d'avoir fait ses preuves ? Et que les soutiens scientifiques appelés en renfort par ses défenseurs ont pris leurs distances avec une utilisation erronée de leurs travaux.

La FCPE soutient qu'un tel climat de délation et de désinformation est néfaste aux apprentissages des enfants. Il leur faut de la sérénité et une relation confiante entre parents et enseignants.

Elle tient à féliciter les enseignants qui maintiennent leur objectif et continuent à apprendre à lire aux enfants en s'adaptant à leurs réussites et à leurs difficultés et font régulièrement le point avec les parents.

Elle demande au ministre de l'Education nationale de faire cesser la publication de ces appels à la délation.


Contact presse : Laurence Guillermou, tel 01 43 57 16 16

_________________
Heures de cours perdues ?

Signalez tout remplacement de cours non effectué sur le site : http://ouyapacours.fcpe.asso.fr/

Revenir en haut Aller en bas
http://fcpe88.forumactif.com
 
Apprentissage de la lecture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méthode d'apprentissage de lecture
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure
» un peu de lecture
» initiation à la lecture
» Culottes d'apprentissage lavables (enfant entre 10 et 15kg environ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réflexions des Parents d'Elèves :: Le conseil départemental des Vosges :: Communiqués de presse-
Sauter vers: