Réflexions des Parents d'Elèves

Ce forum se veut un lieu d'échange de formation et d'information entre tous ceux qui se sentent concernés par le devenir de l'élève.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  Aller sur le site de la FCPE nationaleAller sur le site de la FCPE nationale  
FCPE VOSGES - 4 QUAI DES BONS ENFANTS - 88000 EPINAL - TEL 03.29.82.43.91 - VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE INTERNET / http://88.fcpe-asso.fr/ -
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nombre de visiteurs :
Horloge
Navigation
 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Stats
Partenaires
forum gratuit Annuaire des forums
Tchat Blablaland
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 72 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cjdr

Nos membres ont posté un total de 1614 messages dans 918 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Jeu 24 Fév 2011 - 19:51

Partagez | 
 

 Violences à l’Ecole : traiter les problèmes de fond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FCPE Vosges

avatar

Nombre de messages : 1642
Localisation : VOSGES
Date d'inscription : 24/03/2005

MessageSujet: Violences à l’Ecole : traiter les problèmes de fond   Mar 16 Fév 2010 - 11:47

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 12/02/2010



Violences à l’Ecole : traiter les problèmes de fond


Depuis plusieurs semaines, la FCPE s’est refusée à commenter et communiquer sur les faits divers touchant certains établissements scolaires. La FCPE refuse de tomber dans un débat simpliste à visée électoraliste.

Pourtant, que n’avons-nous pas entendu ces derniers temps ! Il semble que les pouvoirs publics découvrent les problèmes de violences à l’Ecole depuis quelques semaines seulement.

Suspension des allocations familiales pour les familles d’élèves absentéistes, couvre-feu pour les mineurs, plan de « sanctuarisation », équipes mobiles de sécurité dans les établissements scolaires, telles sont les propositions et les mesurettes uniquement mises en place pour réagir à l’actualité de façon sensationnelle. Et puis, que penser de la mise en garde à vue de mineure de 14 ans interpellée chez elle en pyjama et menottée ?

Ne devrait-on pas commencer par assurer la continuité du service public d’éducation en remplaçant dès la première heure les enseignants absents, pour en finir avec les orphelins de toute heure plutôt que de tenter de leur imposer un couvre-feu après 23h00 ?

Dommage que sur ces questions, la prévention ne prévale pas sur les annonces démagogiques et que les pouvoirs publics oublient d’intervenir sur les causes des violences en milieu scolaire.

Et pendant ce temps… à l’Education nationale : suppression massive de postes, renoncement à former les enseignants à la pédagogie et à la psychologie de l’enfant et de l’adolescent, non remplacement des enseignants… Comment, dans ces conditions, former des « citoyens libres et éclairés » ? Aux problèmes de violence, on répond par la force, mais on ne renforce que la défiance.

On a laissé des communautés éducatives trouver seules, les voies d’une plus forte cohésion, la construction d’équipes soudées, des projets pour une meilleure mobilisation des élèves pour les intéresser à ce qu’ils font.

La FCPE appelle à un travail sur le fond, et demande à ce que l’on cesse les mesures « poudre aux yeux » voire liberticides. Elle souhaite que l’on travaille sur les relations entre l’institution scolaire et les élèves et leurs familles parfois trop éloignées de l’Ecole, et que l’on cesse de supprimer des postes d’adultes dans nos écoles et établissements scolaires. C’est le préalable à la lutte contre la défiance de certains jeunes à l’égard de l’institution scolaire qui ne fait plus que leur répondre par la force.


Contacts presse :

Paris :
Laurence Guillermou
FCPE
01.43.57.16.16

Epinal :
Paul RAOULT
FCPE Vosges
06.81.64.25.55

_________________
Heures de cours perdues ?

Signalez tout remplacement de cours non effectué sur le site : http://ouyapacours.fcpe.asso.fr/

Revenir en haut Aller en bas
http://fcpe88.forumactif.com
 
Violences à l’Ecole : traiter les problèmes de fond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fond de teint MAC et peaux à problèmes
» Fond de teint Select vs. Studio fix fluide
» Le Fond de teint Revlon HD photoready
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Ecole de TENNIS pour nos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réflexions des Parents d'Elèves :: Le conseil départemental des Vosges :: Communiqués de presse-
Sauter vers: