Réflexions des Parents d'Elèves

Ce forum se veut un lieu d'échange de formation et d'information entre tous ceux qui se sentent concernés par le devenir de l'élève.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  Aller sur le site de la FCPE nationaleAller sur le site de la FCPE nationale  
FCPE VOSGES - 4 QUAI DES BONS ENFANTS - 88000 EPINAL - TEL 03.29.82.43.91 - VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE INTERNET / http://88.fcpe-asso.fr/ -
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nombre de visiteurs :
Horloge
Navigation
 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Stats
Partenaires
forum gratuit Annuaire des forums
Tchat Blablaland
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 72 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cjdr

Nos membres ont posté un total de 1614 messages dans 918 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Jeu 24 Fév 2011 - 19:51

Partagez | 
 

 Budget 2006 : le retour du grand bluff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Budget 2006 : le retour du grand bluff   Jeu 29 Sep 2005 - 23:36

COMMUNIQUE DE PRESSE



Budget 2006 : le retour du grand bluff




A écouter le ministre de l’Education nationale, son projet de budget pour 2006 serait une véritable manne financière, en hausse de 5,5% ! En effet, chacun constatera que 1 000 postes créés dans le primaire -dont 200 pour régularisation à Mayotte donc 800- pour 49 900 élèves de plus, c’est Byzance !

Certes, le ministre assure que ça n’est pas la bonne façon de compter… Il faudrait en fait voir les choses d’un autre point de vue : 49 900 élèves de plus, ça ne fait même pas un élève de plus par école, assure Gilles de Robien… Car bien sûr, c’est bien ainsi que se répartiront les nouveaux effectifs sur le terrain : pas plus d’un élève supplémentaire par école sur tout le territoire ! En revanche, le mode de calcul vaut pour les baisses d’effectifs dans le second degré : 42 800 élèves de moins, cela ferait bien 2 500 enseignants de moins. Mais, généreusement, le ministère ne supprime que 1 383 postes… plus 1 400 postes d’enseignants stagiaires ! Démographie à géométrie variable, donc.

Comment sera financée la mise en place des programmes personnalisés de réussite éducative (PPRE) dans le primaire, mesure phare de la loi d’orientation ? Il ne le dit pas. Nous disons : pas par la création de nouveaux postes, en tout cas, puisque ceux-ci sont prévus au titre de l’augmentation des effectifs des élèves… Cela se fera donc par redéploiement. Par exemple, on renoncera à l’expérimentation des CP dédoublés lancée par Luc Ferry il y a seulement 3 ans, et ce, sans attendre la fin de l’évaluation… Encore une fois, pas de cohérence, pas de suivi, pas de continuité dans les réformes !

De toute façon, toujours selon le ministre, il ne s’agit pas de vouloir plus ou moins de moyens de façon abstraite mais de savoir ce que l’on veut en faire, au service de quels objectifs… Nous n’avons jamais dit autre chose. Sauf qu’à force, avec un quatrième budget consécutif où de pseudo arguments démographiques priment sur les choix politiques pourtant nécessaires, les classes seront plus que jamais surchargées, les filières et les options plus que jamais supprimées, les enseignants plus que jamais pas remplacés, les maternelles plus que jamais sacrifiées…

Contact presse : Laurence Guillermou, tél. 01 43 57 16 16 – 06 82 81 40 82

_________________
Celui qui se dégage de l'action, trouve des excuses
Celui qui s'engage dans l'action trouve des moyens

- Paul -
Revenir en haut Aller en bas
Paul
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Fini les mIses à disposition   Mar 15 Nov 2005 - 23:47

Associations Educatives Complémentaires
de l’Enseignement Public
Contact
Jean-François VINCENT
Coordonnateur des Associations Educatives Complémentaires de l’Enseignement Public
Président de l’OCCE
101 bis rue du Ranelagh
75016 Paris
( 01 44 14 93 30 - 601 45 27 49 83
email :jf.vincent@occe.coop



COMMUNIQUE DE PRESSE



Dialogue de sourds et marché de dupes


Les associations éducatives complémentaires de l’enseignement public ont rencontré mercredi 8 novembre le Ministre de l’Education nationale.
Alors que celui-ci reconnaît l’importance de leurs missions et de leurs actions et affirme sa volonté de poursuivre le partenariat entretenu jusqu’alors, il confirme la transformation des 800 emplois d’ enseignants « mis à disposition » des associations en subvention permettant de salarier « à l’euro près » le même nombre d’ enseignants « détachés ».
Il justifie cette mesure (fortement réclamée parait-il par la majorité parlementaire) par la nécessité « de remettre les enseignants devant les élèves ».

En dehors du seul effet d’ annonce destiné à satisfaire illusoirement certains parlementaires, cette décision n’a aucun sens : le changement de statut des enseignants travaillant dans les associations éducatives, ne modifie ni leurs missions, ni leurs conditions de travail.

Compte tenu des baisses continues des subventions (dont le Ministre ne peut bien entendu affirmer qu’elles ne se poursuivront pas) cette mesure va surtout avoir comme incidence d’ étouffer assez rapidement les associations.

Il s’agit donc bien d’ une décision politique masquée derrière un argument vide de sens dont l’ objectif est en fait, de porter atteinte durablement aux capacités d’intervention des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.

_________________
Celui qui se dégage de l'action, trouve des excuses
Celui qui s'engage dans l'action trouve des moyens

- Paul -
Revenir en haut Aller en bas
Paul
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Dans la catégorie arnaque, le vainqueur est le gouvernement   Mar 15 Nov 2005 - 23:50

Paris, le 15 novembre 2005

COMMUNIQUE DE PRESSE

Dans la catégorie arnaque, le vainqueur est le gouvernement Villepin !



Nous savons désormais comment le gouvernement entend financer les mesures destinées à ramener le calme dans les banlieues. Tout simplement en ponctionnant 40 millions d’euros dans les crédits alloués à l’enseignement public secondaire ! Parce que l’enseignement scolaire est le premier poste de dépenses de l’Etat et à ce titre ne saurait être épargné par la rigueur budgétaire, d’autant qu’il aurait bénéficié d’un régime de faveur…

Ben voyons !

Les mesures annoncées ne seront pas, loin s’en faut, suffisantes pour rétablir l’égalité des chances entre les jeunes des quartiers dits difficiles ou sensibles et ceux des quartiers plus privilégiés. Si, en plus, on réduit encore les crédits des collèges et lycées publics, qu’aura-t-on à offrir à ces jeunes et à ces familles qui attendent pourtant beaucoup de l’Ecole ?

D’autant que ces 40 millions viennent s’ajouter aux 80 millions d’euros déjà retirés du projet initial. A qui le gouvernement pense-t-il faire croire que l’éducation reste sa priorité ?

Notons par parenthèse que le programme « enseignement privé du premier et second degré » n’est pas ponctionné…

Quand on n’a pas les moyens de promouvoir une politique de justice sociale, il ne reste plus, en effet, qu’à tenter de contraindre la colère et la révolte en proclamant l’état d’urgence.





Contact Presse : Laurence Guillermou – Tél. : 01.43.57.16.16.

[/b]

_________________
Celui qui se dégage de l'action, trouve des excuses
Celui qui s'engage dans l'action trouve des moyens

- Paul -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Budget 2006 : le retour du grand bluff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Budget 2006 : le retour du grand bluff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Énigme 127 - Notre-Dame du Grand Retour à Gatteville
» Accouchement naturel, le grand retour (vidéo 27 min)
» Jean-François Le Grand fait sa rentrée.
» Très raisonnable pour mon grand retour chez MAC
» Retour aux sources de Lanza del Vasto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réflexions des Parents d'Elèves :: Le conseil départemental des Vosges :: Communiqués de presse-
Sauter vers: