Réflexions des Parents d'Elèves

Ce forum se veut un lieu d'échange de formation et d'information entre tous ceux qui se sentent concernés par le devenir de l'élève.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  Aller sur le site de la FCPE nationaleAller sur le site de la FCPE nationale  
FCPE VOSGES - 4 QUAI DES BONS ENFANTS - 88000 EPINAL - TEL 03.29.82.43.91 - VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE INTERNET / http://88.fcpe-asso.fr/ -
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Nombre de visiteurs :
Horloge
Navigation
 Accueil
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Stats
Partenaires
forum gratuit Annuaire des forums
Tchat Blablaland
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier
Statistiques
Nous avons 72 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est cjdr

Nos membres ont posté un total de 1614 messages dans 918 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 59 le Jeu 24 Fév 2011 - 19:51

Partagez | 
 

 déshumanisation" du système éducatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paul
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: déshumanisation" du système éducatif   Jeu 8 Sep 2005 - 18:24

Les parents FCPE dénoncent la "déshumanisation" du système éducatif

La FCPE, principale fédération de parents d'élèves, a dénoncé jeudi la "déshumanisation de la gestion des personnes dans le système éducatif", citant augmentations d'effectifs par classe, problèmes d'affectation des élèves et emplois du temps "trop resserrés".

Lors de sa conférence de presse de rentrée, le président de la FCPE, Georges Dupon-Lahitte, a rappelé que les suppressions de postes (7.000) dans les collèges-lycées "créent un effet spectaculaire qui aboutit à des classes de seconde à 35 et plus".

"Il faut aussi parler de tout ce qui est beaucoup plus insidieux : ajouter un ou deux élèves à la rentrée, ça passe, mais c'est l'amorce d'une croissance régulière", a-t-il ajouté.

Il a également expliqué qu'une semaine après la rentrée, des centaines de candidats malheureux au bac "n'ont pas trouvé de place pour redoubler leur terminale" dans leur établissement d'origine ou dans un établissement voisin.

Les problèmes d'affectation touchent également, comme à chaque rentrée, les élèves de lycées professionnels, âgés de plus de 16 ans, "sans bahut" ou "envoyés dans un lycée à une heure de transport de chez eux", a-t-il poursuivi.

Quant aux suppressions d'options, elles provoquent des situations inextricables. Il y a un lycée où l'administration a décidé que certains élèves ne feraient pas de latin parce qu'on fermait une des deux classes de latinistes malgré le nombre d'inscrits, a assuré M. Dupon-Lahitte.

Les parents se sont en outre plaint d'"emplois du temps de plus en plus resserrés pour dégager le samedi matin et même le vendredi après-midi". le président de la FCPE a donné l'exemple d'une classe qui suit neuf heures de cours dans la même journée.

"Ces éléments expliquent mieux que certains parents renoncent à l'enseignement public", a commenté M. Dupon-Lahitte.

La fédération a lancé une pétition intitulée "Ca suffit ! Halte à la casse de l'Ecole !", dans laquelle il entend défendre "la qualité du service public d'éducation".

_________________
Celui qui se dégage de l'action, trouve des excuses
Celui qui s'engage dans l'action trouve des moyens

- Paul -
Revenir en haut Aller en bas
Paul
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Re: déshumanisation" du système éducatif   Jeu 8 Sep 2005 - 18:27

La FCPE dénonce la déshumanisation de l’école

Communiqué du 8 septembre 2005



Quelques jours après la rentrée scolaire, la FCPE constate avec satisfaction que la mobilisation des parents a payé et permis des avancées dans de nombreux départements.



Cependant, la FCPE n’est pas dupe : par exemple, les postes récupérés dans le primaire le sont au détriment de la scolarisation en maternelle où l’on constate que les moins de trois ans ne sont pratiquement plus scolarisés et dans certains cas même les enfants nés en 2002 ne sont pas accueillis. En outre, que ce soit dans le premier ou le second degré, les postes débloqués l’ont été sur le contingent des remplaçants. La situation risque d’être très tendue au moment où les premières absences vont être constatées.

Plus que jamais, en raison de la surcharge des effectifs par classe, de nombreux élèves ne trouvent pas d’affectation. Des élèves de terminale ne peuvent redoubler dans leur lycée. De même, de nombreux élèves n’ont pu obtenir la filière de leur choix dans l’enseignement professionnel ou technologique et se retrouvent sans affectation ou sont obligés d’accepter ce qu’on leur impose.

Ici, on affecte les élèves dans la filière choisie mais sans tenir compte de la distance par rapport au domicile et des possibilités d’accueil en internat.

Là, les pauses déjeuner sont réduites à une demi-heure ou les journées des collégiens atteignent 9 heures, alors que le vendredi après-midi ou le samedi matin sont libérés.

La FCPE dénonce une gestion comptable des élèves qui aboutit à une déshumanisation des rapports entre l’Education nationale, les élèves et les familles.



La loi d’orientation n’a cherché à régler aucun de ces problèmes pourtant mis en avant lors du débat national sur l’avenir de l’école. Au-delà du cadre législatif, il faut aussi que le gouvernement investisse financièrement dans l’Education. La FCPE invite tous les parents d’élèves à poursuivre la mobilisation en réclamant des moyens au service d’une politique ambitieuse pour l’Education nationale. Elle lance une pétition pour demander solennellement la mise en place d’un collectif budgétaire pour cette année scolaire et un projet de budget 2006 avec les créations de postes nécessaires.



La FCPE fera part de tous ces problèmes au ministre de l’Education nationale, samedi 10 septembre 2005, lors de la réunion des présidents départementaux de la fédération.



Contact presse : Laurence Guillermou, tel 01 43 57 16 16

_________________
Celui qui se dégage de l'action, trouve des excuses
Celui qui s'engage dans l'action trouve des moyens

- Paul -
Revenir en haut Aller en bas
 
déshumanisation" du système éducatif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport irlande système scolaire
» [Presse] Pourquoi l’école française est-elle si inégalitaire ?
» Le systeme educatif en Pologne ?
» Ce qu'il faut changer dans le système éducatif français
» lien éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Réflexions des Parents d'Elèves :: Le conseil départemental des Vosges :: Communiqués de presse-
Sauter vers: